Pourquoi ce carnet ?

L’idée d’un carnet pédagogique consacré à l’enseignement de l’histoire à l’université est née d’une coïncidence. Je me suis inscrite sur un réseau social où l’on gazouille, en pensant y parler de ma discipline, l’histoire médiévale, plus que d’enseignement. Il se trouve que cette inscription a coïncidé avec la correction de mon premier paquet de copies de contrôle continu cette année – copies de L2 qui m’ont inspiré toute une série de gazouillis méthodologiques, autour des problèmes de forme qui font tant dresser les (parfois rares) cheveux des enseignants sur leur tête, puis autour de la méthode de commentaire de document historique, élément essentiel de la formation à l’histoire comme discipline scientifique.
Ces tweets ont été rassemblés en storify, pour la partie consacrée au commentaire de document, par Caroline Muller (qui tient le passionnant carnet  Acquis de conscience ) et vous les trouverez ici : Méthode du commentaire historique et par Anne-Marie Delbreil pour le tout, ici : La forme et le fond.

Il m’a donc semblé qu’ouvrir un espace ayant la double vocation de réfléchir à l’enseignement universitaire – orienté vers l’histoire médiévale qui est ma spécialité, mais les commentaires de tous seront bienvenus ! – et d’offrir aux étudiants des outils que je n’ai pas le temps de reprendre avec eux dans le temps trop court qui nous est imparti aurait du sens et une utilité. N’hésitez pas à partager vos avis et vos idées !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *